Valoriser les atouts du Cœur de Ville

Le cœur de ville de Soissons est aussi le centre historique et patrimonial du territoire. De nombreux monuments et aménagements témoins de différentes époques subsistent dans les rues.

Castrum Romain

Soissons a été créé il y a un peu plus de 2000 ans. La place de l'Evêché est située dans l’angle sud-ouest des fortifications antiques (castrum) qui couvraient une dizaine d’hectares correspondant au centre-ville actuel. Ces remparts et la tour d’angle sont visibles rue des Minimes et place Mantoue.

Un groupe épiscopal est attesté dès le haut Moyen-Âge à l’intérieur du castrum. Le palais visible sur les documents anciens a correspond aux reconstructions successives depuis le Moyen Age. De ces édifices subsiste une tourelle encore visible place Mantoue. À la Révolution française, le palais épiscopal fut lotis et la rue de l'Évêché fut tracée.

Aires de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine

Le dispositif des Aires de mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP) est un outil de gestion patrimoniale, instauré par la loi n°2010-788 du 12 juillet 2010, dite loi Grenelle II. Les AVAP ont pour objet de promouvoir la mise en valeur du patrimoine bâti et des espaces dans le respect du développement durable.

L’AVAP est un dispositif qui :

  • concourt à la promotion de la diversité culturelle reconnue par l’UNESCO comme une ressource de développement au même titre que l’environnement, l’économie et l’action sociale,
  • met en œuvre le principe, émis par la France au plan international, de la culture en tant que composante transversale du développement durable,
  • porte application de la directive européenne n° 2001/42/CE du 27 juin 2001 relative à l’évaluation des incidences de certains plans et programmes sur l’environnement.

La ville de Soissons a décidé d’engager un programme de requalification de son centre-ville historique. Ce projet urbain de requalification du cœur de ville de Soissons traduit la volonté politique de mettre en œuvre un projet urbain global, s’appuyant sur l’existant et le patrimoine de la ville.

Le centre historique doit être réinvesti par les Soissonnais et doit pouvoir accueillir de nouvelles populations en garantissant un confort résidentiel en matière d’habitat, de commerces et de services de qualité.

Le traitement qualitatif des espaces publics doit permettre aux rues, places et jardins de remplir leurs fonctions de lieu de déplacements (motorisés, piétons ou encore cyclistes), de lieu de vie sociale (rencontres, commerces, etc.), de lieu historique et esthétique et de lieu fonctionnel (collecte des déchets, stationnement, etc.).

Pour conduire cette opération d’aménagement, il apparait nécessaire que la ville de Soissons se dote d’un outil spécifique pour préserver et mettre en valeur l’identité architecturale et patrimoniale du cœur de ville de Soissons.

A ce titre, l’institution d’une AVAP permettra : 

  • de mieux répondre aux enjeux patrimoniaux, architecturaux et environnementaux de la commune,
  • de limiter les atteintes au patrimoine tel que le manque d’entretien, la réalisation de travaux inappropriés, la dénaturation ou la disparition d’éléments remarquables,
  • de valoriser le cœur de ville en préconisant des conseils,
  • de sensibiliser les Soissonnais à l’importance du patrimoine et à la nécessité de le préserver.

La création de l’AVAP a été confiée à l’agence Gilles Maurel.

Informations annexes au site