En 2022 dans les musées de SOISSONS

Toutes les dates de la Ville de Soissons http://www.ville-soissons.fr/les-musees-de-soissons/expositions-et-evenements/actuellement-2115/flux-rss.xml?last=201710091104 Toutes les dates dès leur publication sur le site www.ville-soissons.fr fr Ville de Soissons Wed, 10 Aug 2022 15:27:32 +0200 TYPO3 EXT:news news-5120 Wed, 01 Jan 2020 00:00:00 +0100 LA ROSE ET LA TEMPETE. Restauration de la rose de la cathédrale de Soissons http://www.ville-soissons.fr/index.php?id=2115&L=0&tx_news_pi1%5Bnews%5D=5120&cHash=1e15e797a16371161857d504928f6250 2020-01-01T00:00:00+01:00 2022-12-31T23:59:59+01:00 Musée| Exposition Date : Du 01-01-2020 à 31-12-2022
Lieu : Abbaye Saint-Léger
Rue de la Congrégation
02200 Soissons

Catégories : Musée, Exposition

le 12 Janvier 2017, la tempête Égon a soufflé la rose de la cathédrale de Soissons. Cette exposition réalisée en partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles des Hauts-de-France et le musée de Soissons permet à chacun d'observer pendant 1 an le processus de restauration de cet ouvrage d'art.

La cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais de Soissons fait partie des grandes cathédrales gothiques d'Île-de-France et de Picardie. Construite entre 1175 et 1250, elle appartient à la fois au premier art gothique (vers 1135 - 1190) pour le bras sud de son transept - comme Notre-Dame de Laon - et au gothique classique (vers 1190 - 1230) pour son chœur et sa nef - comme Notre-Dame de Chartres. La Première Guerre Mondiale touche fortement la ville de Soissons et sa cathédrale. Dès 1915, des bombardements provoquent l'effondrement d'une partie de l'édifice et détruisent la quasi-totalité des vitraux.

En 1925, la rose est donc réparée une nouvelle fois (après avoir été touchée par l'explosion d'une poudrière en 1815). L'architecte Emile Brunet remplace certaines pierres du réseau et en remploie d'autres. Il s'agit encore une fois d'une restauration à l'économie, dans le contexte financier tendu de la première reconstruction.

C'est ainsi une rose déformée et fragilisée qui est touchée par la tempête Egon dans la nuit du 12 janvier 2017. Les rafales de vent qui frappent la ville de Soissons à plus de 140km/h provoquent la chute d'une partie de son réseau de pierre et de ses vitraux. Les éléments restants ont ensuite été déposés pour la sécurité du monument et du public.

 

Parallèlement à cette exposition exceptionnelle, le musée de Soissons accueille, jusqu'au 31 mai 2020, l'exposition Revivre ! 1918, l'Aisne se reconstruit, conçue par les Archives départementales de l'Aisne.

 

Visionner le reportage de France 3 Picardie " La Rose et la Tempête "

 

 

Reportage FR3 : Météo à la carte 

 

 

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/wvRFtkykOOg" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Lire l'article "LA ROSE ET LA TEMPETE. Restauration de la rose de la cathédrale de Soissons" en entier sur http://www.ville-soissons.fr/.

]]>
Date : Du 01-01-2020 à 31-12-2022
Lieu : Abbaye Saint-Léger
Rue de la Congrégation
02200 Soissons

Catégories : Musée, Exposition

le 12 Janvier 2017, la tempête Égon a soufflé la rose de la cathédrale de Soissons. Cette exposition réalisée en partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles des Hauts-de-France et le musée de Soissons permet à chacun d'observer pendant 1 an le processus de restauration de cet ouvrage d'art.

La cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais de Soissons fait partie des grandes cathédrales gothiques d'Île-de-France et de Picardie. Construite entre 1175 et 1250, elle appartient à la fois au premier art gothique (vers 1135 - 1190) pour le bras sud de son transept - comme Notre-Dame de Laon - et au gothique classique (vers 1190 - 1230) pour son chœur et sa nef - comme Notre-Dame de Chartres. La Première Guerre Mondiale touche fortement la ville de Soissons et sa cathédrale. Dès 1915, des bombardements provoquent l'effondrement d'une partie de l'édifice et détruisent la quasi-totalité des vitraux.

En 1925, la rose est donc réparée une nouvelle fois (après avoir été touchée par l'explosion d'une poudrière en 1815). L'architecte Emile Brunet remplace certaines pierres du réseau et en remploie d'autres. Il s'agit encore une fois d'une restauration à l'économie, dans le contexte financier tendu de la première reconstruction.

C'est ainsi une rose déformée et fragilisée qui est touchée par la tempête Egon dans la nuit du 12 janvier 2017. Les rafales de vent qui frappent la ville de Soissons à plus de 140km/h provoquent la chute d'une partie de son réseau de pierre et de ses vitraux. Les éléments restants ont ensuite été déposés pour la sécurité du monument et du public.

 

Parallèlement à cette exposition exceptionnelle, le musée de Soissons accueille, jusqu'au 31 mai 2020, l'exposition Revivre ! 1918, l'Aisne se reconstruit, conçue par les Archives départementales de l'Aisne.

 

Visionner le reportage de France 3 Picardie " La Rose et la Tempête "

 

 

Reportage FR3 : Météo à la carte 

 

 

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/wvRFtkykOOg" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Lire l'article "LA ROSE ET LA TEMPETE. Restauration de la rose de la cathédrale de Soissons" en entier sur http://www.ville-soissons.fr/.

]]>
news-6979 Fri, 29 Apr 2022 00:00:00 +0200 Matières contemporaines II. Nouvel accrochage des collections http://www.ville-soissons.fr/index.php?id=2115&L=0&tx_news_pi1%5Bnews%5D=6979&cHash=ab0aef5b17225cfe2154ae8b56226053 2022-04-29T00:00:00+02:00 2022-12-31T23:59:59+01:00 Musée| Exposition Date : Du 29-04 à 31-12-2022
Lieu : Arsenal
rue saint jean
02200 Soissons

Catégories : Musée, Exposition

Depuis le 29 avril 2022
Arsenal, musée d'art contemporain.
11 rue Saint-Jean (site de Saint-Jean-des-Vignes)

La richesse et la variété des collections municipales d'art contemporain se reflètent en grande partie dans la diversité des modes d'expression explorés par les artistes depuis la seconde moitié du XXe siècle. En proposant un accrochage renouvelé de ces collections, composées d'œuvres d'artistes nés au siècle dernier, les musées offrent au public l'opportunité d'explorer non seulement le foisonnement de la scène artistique française des soixante-dix dernières années mais aussi de découvrir des modes d'approche à la fois singuliers et fascinants.

Le deuxième chapitre de Matières contemporaines élargit l'exploration des collections d'art contemporain à toute la seconde moitié du XXe siècle afin d'aborder d'une part l'histoire de la construction de ce riche fonds, original, voire unique à l'échelle départementale, et d'en révéler les différentes facettes et les différents acteurs (artistes, conservateurs, politiques). Le parcours fait dialoguer, parfois pour la première fois, des grandes compositions de Judit Reigl (1923-2020) avec celles de peintres de la nouvelle Ecole de Paris comme Eudaldo (1914-1987) ou bien les premières sculptures acquises au lendemain de la Seconde Guerre mondiale – Atanas Moncys (1921-1993) par exemple – avec les productions plus récentes d'une figure bien connue des Soissonnais, Monique Rozanès (1936 -). Une section est consacrée aux dernières acquisitions outre les œuvres de Jacques Doucet (1924-1994), le célèbre peintre du groupe CoBrA, récemment reçues par le biais d'un legs testamentaire, de nouvelles toiles expressifs d'Yves Doaré (1943 -) font ainsi leur apparition. Ce nouveau parcours offrira l'occasion de rencontres avec certains artistes dont les œuvres sont conservées aux musées de Soissons : rendez-vous est donné avec Bertrand Créac'h, Yves Doaré, Christian Sorg.

 

Nos visites guidées : Arsenal Saint-Jean. Les dimanches 12, 19 et 26 juin à 15h. Durée de la visite : 1h Tarif : 7€.

Lire l'article "Matières contemporaines II. Nouvel accrochage des collections " en entier sur http://www.ville-soissons.fr/.

]]>
Date : Du 29-04 à 31-12-2022
Lieu : Arsenal
rue saint jean
02200 Soissons

Catégories : Musée, Exposition

Depuis le 29 avril 2022
Arsenal, musée d'art contemporain.
11 rue Saint-Jean (site de Saint-Jean-des-Vignes)

La richesse et la variété des collections municipales d'art contemporain se reflètent en grande partie dans la diversité des modes d'expression explorés par les artistes depuis la seconde moitié du XXe siècle. En proposant un accrochage renouvelé de ces collections, composées d'œuvres d'artistes nés au siècle dernier, les musées offrent au public l'opportunité d'explorer non seulement le foisonnement de la scène artistique française des soixante-dix dernières années mais aussi de découvrir des modes d'approche à la fois singuliers et fascinants.

Le deuxième chapitre de Matières contemporaines élargit l'exploration des collections d'art contemporain à toute la seconde moitié du XXe siècle afin d'aborder d'une part l'histoire de la construction de ce riche fonds, original, voire unique à l'échelle départementale, et d'en révéler les différentes facettes et les différents acteurs (artistes, conservateurs, politiques). Le parcours fait dialoguer, parfois pour la première fois, des grandes compositions de Judit Reigl (1923-2020) avec celles de peintres de la nouvelle Ecole de Paris comme Eudaldo (1914-1987) ou bien les premières sculptures acquises au lendemain de la Seconde Guerre mondiale – Atanas Moncys (1921-1993) par exemple – avec les productions plus récentes d'une figure bien connue des Soissonnais, Monique Rozanès (1936 -). Une section est consacrée aux dernières acquisitions outre les œuvres de Jacques Doucet (1924-1994), le célèbre peintre du groupe CoBrA, récemment reçues par le biais d'un legs testamentaire, de nouvelles toiles expressifs d'Yves Doaré (1943 -) font ainsi leur apparition. Ce nouveau parcours offrira l'occasion de rencontres avec certains artistes dont les œuvres sont conservées aux musées de Soissons : rendez-vous est donné avec Bertrand Créac'h, Yves Doaré, Christian Sorg.

 

Nos visites guidées : Arsenal Saint-Jean. Les dimanches 12, 19 et 26 juin à 15h. Durée de la visite : 1h Tarif : 7€.

Lire l'article "Matières contemporaines II. Nouvel accrochage des collections " en entier sur http://www.ville-soissons.fr/.

]]>