Ville Fleurie

Le souhait d’Alain Crémont de revenir au fleurissement des quartiers et de ramener de la couleur en
ville a été suivie par une fantastique mobilisation des agents.

Soissons Ville fleurie : 3 fleurs

Quand Luc Mouny, conseiller municipal à la propreté et à l’embellissement est venu visiter les serres communales au lendemain des élections, il a été surpris de les voir presque inutilisées. Pourtant très bien équipée en matériel et en savoir-faire, la Ville ne pratiquait plus depuis longtemps la culture des fleurs remplacée tristement par celle des herbes folles.

Le souhait d’Alain Crémont de revenir au fleurissement des quartiers et de ramener de la couleur en ville a été suivie par une fantastique mobilisation des agents. Heureux de pouvoir à nouveau tenir leur rôle de jardiniers et non de simples tondeurs de pelouses, la ville a repris des couleurs.   

L'hôtel de ville a retrouvé de sa superbe avec le retour des jardinières aux fenêtres et son jardin à la française remanié et fleuri aux couleurs du centenaire 14-18. Tous les ronds-points d’entrées de ville ont été dotés de fleurs multicolores, les massifs ont été remaniés et nous avons retrouvé le vase fleuri sur le rond-point du mail. Les différents massifs floraux, notamment l’ilot Saint Martin, le massif se trouvant place de l’hôtel de ville ont été retravaillés. Un gros effort de fleurissement a été réalisé sur le rond-point de l’écusson, par la plantation d’une bande florale, sur le pourtour du massif. Des suspensions fleuries ont été déposées sur les ponts, près de l’église Saint-Waast, la Halte Fluviale et en bien d’autres endroits, des jardinières cubiques fleuries et arborées, ont égayé le centre-ville…

Une très grande partie des plantes cultivées dans les serres municipales sont issues de repiquages et de boutures confectionnées par les agents municipaux. Soucieux de gérer consciencieusement l’argent public, le service des espaces verts récupère des branchages issus de la campagne d’élagage pour la conception de massifs. 

Des événements fédérateurs pour valoriser le cadre de vie et protéger de l’environnement

Fleurissons nos pieds de murs

Initiée en 2015 à l’occasion de la fête du jardin d’horticulture, l’opération “Fleurissons nos pieds de murs” remporte chaque année un vif succès. Plus de 200 Soissonnais demandent à participer activement à l’embellissement de la ville en plantant un sachet de graines dans une fissure de leur trottoir. Cette initiative a pour objectif de donner les moyens à tous les Soissonnais volontaires d’assurer le retour de la nature en ville, de colorer les rues et y apportant senteurs et fraîcheur et de participer à la protection de la petite faune, insectes et oiseaux.

Les participants à l’opération peuvent s’inscrire au concours des maisons fleuries dans une catégorie spécifique. Les sachets de graines et le règlement sont distribués à l’Office de Tourisme, tout le monde peut y participer !

Concours des maisons fleuries

 

 

Chaque année, les Soissonais sont invités à participer au grand concours des maisons fleuries. L’inscription au concours s’effectue au printemps et les récompenses sont traditionnellement remises à l’automne par le Maire de Soissons.

Les Soissonnais peuvent s’inscrire dans l’une des 6 catégories : balcons, fenêtres et murs, commerces et bars, potagers biologiques, pieds de murs.

Le jury visite les maisons à la fin du mois de juin et note les candidats selon différents critères esthétiques et environnementaux :

  • Cadre de vie

Bonne visibilité depuis le domaine public, mise en valeur de l’architecture, masquer les éléments disgracieux, aspect général propre.

  • Harmonie

Harmonie des couleurs et des formes, utilisation des volumes et des perspectives (fleurissement suspendu), répartition harmonieuse de l’ensemble.

  • Propreté

Bon entretien aussi bien des végétaux, pelouses comprises, que des façades, peintures extérieures, allées et décors inertes.

  • Diversité

Recours à de multiples espèces ou essences. Pérennité du fleurissement. Mixité. Utilisation d’annuelles et de vivaces.

  • Respect de l’environnement

Récupération des eaux de pluie, compostage, … Recours à des matériaux de récupération.

  • Décors inertes

Différents éléments végétaux. Qualité des dalles, poteries, jardinières, mobilier extérieur en bois ou en fer forgé, … (aspect + propreté).

  • Créativité

Originalité dans la mise en scène des tableaux végétaux. Usage de végétaux peu courants. Tableau « fier d’être soissonnais » végétal ou décors inertes en bleu et blanc ou à base de haricot de Soissons.

Informations annexes au site