Programme de renouvellement urbain

Une transformation complète entamée depuis plusieurs années

Depuis 2013, des travaux d’envergure ont transformé les espaces publics du quartier. Le cœur de Chevreux s’est nettement transformé même s’il reste encore des travaux à finir.

Pour autant, aujourd’hui, la vie dans le quartier s’anime autour des équipements publics de proximité rénovés et nouvellement construits. Vous le savez, plusieurs années de travaux ont été nécessaires pour que l’on découvre le nouveau visage du cœur de Chevreux et que cet espace central, appelé la place des Maraîchers, soit rendu aux habitants.

C’est le 20 juin 2015 que les habitants ont pu se réapproprier la place lors de la traditionnelle fête de quartier de Chevreux. Ce moment festif placé sous le signe de la convivialité, de la rencontre entre les familles a été un des premiers signes de ce nouveau centre animé.

A la rentrée scolaire 2015, d’autres usages ont pris forme au sein de la place. Les enfants accompagnés de leurs parents accèdent désormais à l’école Pierre-Mendès-France par un cheminement aménagé depuis la place centrale. Les écoliers bénéficient également d’une nouvelle aire de jeux dans la cour de l’école.

A quelques pas de là, des travaux ont été réalisés à l’extérieur et à l’intérieur du Centre social de Chevreux. Son accès a été réaménagé et ses abords agrémentés par des plantations. A l’intérieur, un espace dédié à la musique assistée par ordinateur a été créé et les locaux techniques rénovés. Il accueillera prochainement la permanence de la PMI. En poursuivant notre tour du cœur de Chevreux, on peut y voir depuis le mois d’octobre 2015 des locataires de l’Opal pousser les portes de la nouvelle agence de l’Opal qui rassemble 11 agents sur le site. Depuis le 9 novembre dernier, la nouvelle crèche du Moulin, installée dans le pôle petite enfance, appelé Les Jardins de Chevreux, accueille une dizaine de tout-petits.

Trois autres espaces aménagés dans l’équipement Les Jardins de Chevreux ont ouvert leurs portes : le Relais Assistantes Maternelles, le lieu d’Accueil Enfants Parents et la salle multifonctionnelle.

Une nouvelle aire de jeux a été aménagée au printemps 2016. Elle se compose d’une structure de jeux multi activités, de jeux à ressort et de panneaux ludiques. Des bancs, de l’éclairage, des corbeilles y seront installés.

La ville de Soissons et l’Opal, tous deux maîtres d’ouvrage des travaux sur le secteur Salvador-Allende, travaillent au réaménagement du carrefour Salvador-Allende et à la création du cheminement piétonnier le long de l’avenue Salvador-Allende, de 900 mètres de long, seront engagés.

Les travaux réalisés par la Ville :

Le réaménagement du carrefour et du mail Salvador-Allende, comprenant une voie piétonne qui sera agrémentée par des plantations et de l’éclairage public.

Les travaux réalisés par l’Opal :

Le réaménagement global des pieds d’immeubles jusqu’au boulevard Salvador-Allende (réorganisation des parkings, création de places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite (PMR), aménagement d’une voie pompier le long des immeubles, aménagement de locaux pour les containers poubelles, installation de mobilier urbain).

Les travaux de réhabilitation et de résidentialisation de l’Opal

Quelques mois sont encore nécessaires pour que les travaux de réhabilitation des 309 logements sociaux de l’Opal soient terminés. Il en est de même pour la réorganisation des logements de la « dalle » en 6 résidences. Au terme des travaux, chaque résidence bénéficiera d’une cour privée.

 

 

Le chantier de reconstruction des 71 logements a démarré

En lieu et place des habitations déconstruites dans la rue Jean Davesne, l’Opal a débuté son opération de reconstruction.

Quatre bâtiments de petite hauteur (2 à 3 étages maximum) dans lesquels les 71 logements seront répartis, sortent progressivement de terre. La mise en location des logements est prévue en 3 étapes successives au cours de l’année 2017 : la première est planifiée au printemps, la seconde à l’été 2017 et la dernière en automne.

Plan Stratégique Local : poursuivre la dynamique après les travaux

Ces opérations de renouvellement urbain ont permis de mobiliser des moyens financiers considérables en faveur de la mutation de ces quartiers. Cependant, afin de pouvoir améliorer durablement la vie des habitants et de développer ces lieux de vie, il est nécessaire de poursuivre la dynamique bien au-delà des travaux.

C’est tout l’objet du Plan Stratégique Local (PSL) : identifier les enjeux prioritaires de chaque quartier, définir des actions concrètes permettant de consolider les progrès et de renforcer les actions  entreprises en matière de mixité sociale et en faveur de l’égalité des chances pour les habitants.

Les enjeux du PSL de Chevreux

  • L’aménagement urbain et la gestion des espaces collectifs (venelles inondables, végétation éparse, éclairage trop puissant, partage de l’espace piétons vélos…): renforcer la GUSP, sensibiliser les habitants
  • La diversification résidentielle : comment garantir le succès des opérations ? Dans le temps imparti ?
  • Un quartier qui s’est apaisé, grâce à la rénovation urbaine, mais des problématiques de tranquillité publique et de sécurité qui demeurent
  • Une entrée de quartier peu qualitative
  • Enjeux de propreté (déchets, poubelles peu fonctionnelles, encombrants, finalisation de la voie pompiers…)
  • Des activités commerciales mal reliées/intégrées au quartier, pour certaines en perte de vitesse
  • Un potentiel d’attractivité et d’ouverture du quartier aujourd’hui non exploité : le Parc de la Crise. 

Informations annexes au site