Le

Du à Rue Saint-Jean
02200 Soissons

Tout public, Visite, Soissons, Patrimoine, Patrimoine

La mémoire de Célestin, soldat de la Grande Guerre

Accueillis dans un décor évoquant la mémoire des combattants de 14-18, vous vous préparez à partir à la recherche d’indices pour apprendre à mieux connaître Célestin Martin, soldat soissonnais parti sur le front en août 1914. Venez mener l’enquête dans les rues de Soissons et repartez avec le livret de Célestin !

Tarifs : Tarif unique : 5 euros

Ajouter à mon calendrier

Depuis 2013, le Service Patrimoine de la Ville de Soissons a fait sortir de l'oubli le soldat Célestin. Au-delà du prénom d'un homme simple rattrapé par la guerre, l'objectif était bien de s'immiscer dans l'intimité de celui qui trouve la mort dès septembre 1914. Aujourd'hui à Soissons, et au-delà, beaucoup connaissent Célestin.

On le connaît grâce aux archives. En cette dernière année des commémorations de la Première Guerre mondiale, la mémoire est plus que jamais mise à l'honneur. Et elle peut se faire ludique, la preuve avec ce circuit-atelier accessible à tous, pour petits et grands, à la croisée de l'histoire et de la quête de la mémoire individuelle.

Après un accueil à la Guitoune, à l'entrée de Saint-Jean-des-Vignes, pour une remise en contexte, celui qui incarne Célestin, Frédéric Lobjois, proposera un focus sur quelques vitrines de l'exposition en cours à l'Arsenal consacrée à l'archéologie de la Première Guerre mondiale afin de souligner la nouvelle perception du soldat durant ce confit. Désormais, il n'est plus un anonyme et le combattant ressent le besoin de témoigner, tout simplement d'exister. Il écrit, il photographie. 

A partir de documents d'état civil, de photos, les participants seront invités à révéler la mémoire de Célestin, les lieux où il a vécu, son parcours de soldat...

A arpenter un Soissons d'avant 1914, la caserne Carpentier, l'hôtel-Dieu, la place Fernand Marquigny...

Un voyage au fil des souvenirs, en comparant documents en main les lieux d'hier, ceux d'aujourd'hui avec toujours en filigrane le souvenir puisque le parcours se terminera autour du monument aux morts avec la lecture de la lettre d'Adèle, femme en deuil souhaitant le retour du corps de Célestin

Lieu de l'activité