MUSEE, Culture

Une résidence artistique, un projet fédérateur, une exposition

Carmen Perrin et Virginie Delannoy. Des foules, des Peuples, des Créatures

Mis en ligne le

Après son lancement et sa présentation au public le 15 mars dernier, le projet entre dans sa phase de production, à partir du 4 juillet 2022. Les deux artistes plasticiennes en résidence, accompagnées de Frédérique Jonnard, entourées d’étudiants et de bénévoles, produiront une centaine de monolithes de terre crue durant le mois de juillet. L’objectif est de façonner la Foule, les Créatures, le Peuple qui habitera l’ancienne église Saint-Léger dans le cadre de l’exposition événement de l’automne-hiver 2022-2023.

Un appel à l’attention de tous les Soissonnais et Soissonnaises accompagne cette prochaine résidence :

APPEL 

Recherche de pierres calcaires lapidaires pour une exposition au musée Saint-Léger de Soissons

Pour rendre hommage à la rose déposée dans l’ancienne église Saint-Léger, l'exposition UN PEUPLE, UNE FOULE, DES CRÉATURES réunira, autour de la reconstitution des fragments, une centaine de « statues abstraites ». Ces monolithes en bauge, entre 1m80 et 50 cm de haut, évoquent la fascinante foule des personnages taillés par les imagiers sur les façades des cathédrales gothiques. A l’intérieur de chaque volume en terre crue, mélangée à des fibres végétales et minérales, nous désirons incruster une pierre lapidaire, trouvée dans votre jardin ou aux abords. Dans le développement de l'histoire urbaine et architecturale de Soissons, l'utilisation des pierres calcaires occupe une place centrale. Au gré des guerres, des destructions et des reconstructions, ces fragments de pierre taillée ont été chaotiquement éparpillées sur tout le territoire. Pour cette exposition, nous souhaiterions emprunter une centaine de ces pierres, partiellement taillées ou sculptées et d’une dimension maximum de 20 x 20 x 15cm. 

Si vous êtes en possession d’une ou de plusieurs de ces pierres, n’hésitez pas à les apporter au musée Saint-Léger à partir du 1er juin 2022. Une décharge signée assurera aux propriétaires que chaque pierre leur sera restituée à la fin de l’exposition, début février 2023.

Chaque pierre incrustée dans une des sculptures matérialisera une trace de votre participation à la construction de cette œuvre monumentale et établira un lien matériel entre la rose, la terre crue, les éléments du paysage environnant et l’architecture de l’église.

Un grand merci par avance pour votre participation.

Carmen Perrin et Virginie Delannoy, artistes plasticiennes en résidence à Soissons.