ENVIRONNEMENT

Travaux boulevard Victor Hugo : la nature au cœur du projet

Les projets ambitieux menés actuellement par la Ville transforment profondément le Soissons de demain. La dimension écologique y est fondamentale. Exemple concret avec le boulevard Victor Hugo.

Mis en ligne le

Dans maintenant quelques petites semaines vont débuter les travaux qui vont transformer en profondeur le quartier Saint-Crépin.

C’est une vaste avenue, altière, dont la personnalité repose sur plusieurs éléments : ses belles demeures de part et d’autre du ruban goudronné, également sa double rangée de tilleuls… Il a été craint, légitimement, leur abattage il y a quelques mois.

Des racines et des tuyaux

En effet, l’un des grands chantiers de Soissons est invisible, sous nos pieds : c’est celui de l’assainissement. Remplacer des conduites, qui pour certaines peuvent dater d’il y a un siècle, constitue d’ailleurs également un enjeu écologique. 

En effet, le réseau actuel, outre sa vétusté, ne dissocie pas eaux pluviales et eaux usées. Ce qui signifie tout simplement les eaux pluviales sont contaminées et rejoignent pour l’heure la station d’épuration et non pas la nappe phréatique

Or, en surface les tilleuls ont depuis des décennies pris racine, créant en certains endroits un enchevêtrement avec les canalisations.

Afin de prendre des décisions les plus rationnelles possibles, des études phytosanitaires ont été réalisées. Il en est ressorti que certains arbres devaient être abattus.

Parallèlement, il a été mis en évidence une réelle richesse écologique via le diagnostic réalisé par le CPIE 02 (Centre permanent d’initiatives pour l’environnement). Celle-ci est pleinement prise en compte par la municipalité dans ses choix d’aménagement.

Ainsi, eu égard aux espèces animales répertoriés et au vu des abattages nécessaires, 46 nichoirs vont être posés sur les arbres conservés suivant en cela les préconisations du CPIE 02 afin de créer des zones refuges pour les oiseaux.

Sur l’ensemble du boulevard, 89 arbres vont être abattus, 90 seront plantés. A terme, le boulevard qui compte actuellement 214 arbres, en comptera 215.

Compensation écologique

L'abattage des arbres du boulevard va être réalisé au mois de février. Dans la foulée, les travaux d’assainissement devraient démarrer en mars et les travaux de voirie en mai/juin.

Concomitamment, pas très loin du boulevard Victor Hugo, récemment 66 arbres ont été plantés sur le boulevard Edouard Branly. Outre d’être visibles de tous, ces arbres marquent le début de la création d’une seconde forêt péri-urbaine à Soissons.

A 400 mètres du boulevard Victor Hugo, une centaine de l’Aisne, l’endroit n’a aucunement été choisi au hasard. Dans les semaines qui viennent, ce ne sont pas moins de 4680 arbres et 3120 arbustes qui vont être plantés dans une zone qui offrira un nouveau poumon vert à la ville, également à terme un espace de nature accessible à tous.

Partout, ici comme ailleurs, les projets urbains engagés visent à rendre Soissons plus agréable à vivre, plus attractive. Dans chaque projet, la nature et sa valorisation sont au coeur des réflexions et des choix.

En savoir plus : Le 24 janvier prochain, une réunion d’information présentera les grandes lignes du projet de valorisation du boulevard Victor-Hugo. Dans le contexte sanitaire actuel, il sera possible à tous de s’informer via une retransmission sur la page facebook de la Ville.