MOBILITÉ, CŒUR DE VILLE, SMART CITY

Soissons, Capitale du stationnement Intelligent !

Soissons innove et déploie un concept unique en France de Stationnement Intelligent. Dans le cadre de sa démarche Smart City, la ville a installé des capteurs par analyse d'images parfaitement modulables qui renseignement en temps réel les usagers sur le nombre de places disponibles grâce à l'application mobile ou à des panneaux de jalonnement dynamiques.

Mis en ligne le

Pourquoi avoir mis en place un tel dispositif ?

  • Soissons est un territoire « rurbain » : la voiture est nécessaire pour de très nombreux usagers.
  • Le stationnement est une problématique prioritaire pour l’attractivité des commerces de cœur de ville. 
  • La mobilité est l’un des 5 axes majeurs du projet Cœur de Ville porté par la Municipalité.

L'objectif de la municipalité est de faciliter la rotation des véhicules, de fluidifier le trafic automobile dans l'hyper-centre et de faciliter la vie des usagers.

 

A la suite d’une étude urbaine qui a souligné la nécessité d’intervenir sur les conditions de circulation dans le centre-ville, la ville de Soissons s’est engagée dans un projet de stationnement intelligent. Nous avons commencé par une expérimentation dans la rue Georges Muzart puis avons décidé d’élargir le dispositif à toutes les poches de stationnement du centre-ville et les principales rues commerçantes.


Quelle solution ? 

Nous avons décidé de mettre en place des capteurs par analyse d’image qui permettent de remonter l’information sur la disponibilité des places de stationnement en temps réel. Ces capteurs respectent le RGPD, car ils n’enregistrent pas la plaque d’immatriculation des véhicules, mais comptabilisent des “objets”. Cette solution est déployée en partenariat avec l’entreprise Parking Map, qui a remporté le marché public pour ce projet. 


Comment peut-on obtenir cette information ? 

Notre objectif premier est d’offrir un service pratique à tous les automobilistes.

Pour cela, les citoyens peuvent accéder à toute l’information via l’application de la ville qui possède un onglet spécifique sur tous les outils de stationnement à leur disposition, non seulement la cartographie des places disponibles via l’application Parking Map mais également l’outil Flowbird (qui auparavant s’appelait Whoosh) qui permet de payer son stationnement via son smartphone. 


D’autre part, nous sommes conscients que tous n’utilisent pas un smartphone, c’est pourquoi nous avons installé des panneaux de jalonnement dynamique sur les 6 entrées de ville. Ces panneaux indiquent le nombre de places disponibles en temps réel sur les poches de stationnement. Cela sera complété par des panneaux en coeur de ville qui seront installés fin février. 

 

Enfin, toutes ces données seront mises à disposition en temps réel sur la plateforme open data de la ville, afin de favoriser la réutilisation de ces données dans les applications de mobilité. 


Utilisation des données et verbalisation 

Le dispositif que nous mettons en place n’est pas un dispositif de vidéoverbalisation. Sa vocation n’est pas d’augmenter la verbalisation, mais bien d’encourager la rotation des véhicules et de lutter contre les voitures ventouses. En effet, grâce aux données que nous allons collecter via les capteurs, nous allons pouvoir connaître le taux de rotation et d’occupation des places de stationnement. Cela nous permettra également d’adapter au mieux notre politique de stationnement aux besoins et dans le cadre des futurs travaux de réaménagement du coeur de ville. 


Quelles sont les prochaines étapes ? 

Nous sommes à un moment important du projet, car nous installons actuellement les panneaux de jalonnement afin d’offrir un service complet. 

 

Comme cela a été dit, ces panneaux seront complétés par d’autres en coeur de ville, et d’autres poches de stationnement seront également bientôt disponibles : la place Mantoue, la place et la rue Saint Christophe. Ensuite, nous intégrerons également le parking Gouraud et le parking Gambetta.