ÉVÉNEMENT

Shirin Ebadi Citoyenne d’Honneur de la ville de Soissons

La juriste Iranienne lauréate du Prix Nobel de la Paix en 2003 a répondu favorablement à l’invitation d’Alain Crémont, elle sera à Soissons le 6 décembre pour recevoir de ses main le diplôme d’honneur de la ville.

Mis en ligne le

A cette occasion, le street artist C215 dévoilera un portrait de la militante des droits de l’homme qui viendra rejoindre les figures emblématiques de la paix déjà immortalisées dans son exposition du cellier de l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes (cf. p. 22). Afin de saluer et d'honorer son combat en faveur de du droit des femmes et des enfants, Alain Crémont rebaptisera officiellement la Rue de la Paix à son nom.

Rendez-vous le 6 décembre 2018
à 18h00 dans le Cellier de l’Abbaye de Saint Jean des Vignes puis à 18h45 rue de la Paix.

 

Portrait de Shirin Ebadi

1979 : 4 ans après avoir obtenu la présidence du tribunal de Téhéran, elle est forcée de donner sa démission à l’arrivée au pouvoir des religieux conservateurs, les femmes n’ayant plus le droit d’exercer ce poste. Militante des droits de l’homme, Shirin Ebadi devient la porte-parole officieuse des femmes iraniennes et se bat pour qu’elles aient un plus grand rôle dans la vie publique.

1995 : Elle fonde l’organisation iranienne de protection des droits de l’enfant en 1995 et l’association des défenseurs des droits de l’Homme en Iran en 2001.

2001 : Elle est condamnée à une peine d’emprisonnement pour avoir révélé les violences des extrémistes religieux  attirant l’attention du monde sur les violations des droits de l’homme en Iran.

2003 : Elle reçoit le prix nobel de la Paix

2004 : Elle est devenue la marraine de la promotion 2004 de l’école française de la magistrature.

2006 : Elle a reçu, du président français Jacques Chirac, les insignes de commandeur de la Légion d’honneur.