ACTION SOCIALE

Ouverture prochaine d'une maison des droits des femmes et de l'égalité

Elle sera la première du département et ouvrira ses portes au cours du premier semestre 2021 dans le quartier de Chevreux. Cette Maison des Droits des Femmes et de l'égalité réunira en un seul lieu tout ce dont peut avoir besoin celles qui se trouvent en situation d’urgence face à des violences.

Mis en ligne le

Le constat est évident : celles qui subissent des violences ont besoin d’aides le plus rapidement possible et de solutions pour être relogées, soutenues…

Il faut agir vite et justement tout est allé très vite pour créer cette Maison des Droits des Femmes. De l’idée à la l’inauguration, il ne se sera écoulé qu’une poignée de mois. Si cette structure a pu voir le jour aussi rapidement, c’est parce que les besoins sont réels.  

 

Ce lieu accueillera toute femme en demande d'aide ou de vulnérabilité ou victime de violences conjugales. L'accueil sera assuré de manière inconditionnelle, confidentielle et en garantissant des conditions de sécurité pour toute femme s'y présentant. Cet espace sera également un espace de vie, d'accès à la culture, d'animation et de sensibilisation à différentes thématiques.

Carole DEVILLE-CRISTANTE, Adjointe au Maire en charge des affaires sociales

Agir ensemble

 

Ce projet s’inscrit dans le contexte de la signature le 17 juin 2020 du plan départemental de lutte contre les violences faites aux femmes signé le 17 juin. La Ville de Soissons a pu signifier son engagement rapidement en proposant la mise à disposition de l’ARILE (Association régionale pour l’Insertion, le Logement et l’Emploi), à titre gracieux, des bâtiments de l’ancien centre social de Chevreux. Ces bâtiments ont donc trouvé une nouvelle vocation, les travaux nécessaires, assez légers, concernant les aménagements intérieurs.

En effet, cette structure se veut un lieu d’accueil, d’orientation afin d’aider celles se retrouvant en situation d’urgence. En un même espace vont cohabiter et travailler ensemble l’accueil de jour de Coalia, des assistantes sociales, la PMI, le conciliateur de justice, des psychologues le tout dans le cadre d’une coordination assurée par la Ville de Soissons dans le cadre du CLSPD.…

 

Ecouter, conseiller

 

L’objectif reste d’abord de renforcer l’efficacité dans des moments de vie demandant de la réactivité. L’écoute et les conseils tant en terme de droits juridiques que l’accès à la culture, sont au cœur de ce dispositif pour agir certes face à l’urgence mais aussi dans la durée.

Il est souvent constater que dans un contexte de violences les premières 48 heures s’avèrent cruciales. Il faut accueillir vite, trouver des solutions vite et pour cela il faut un lieu identifié de tous. Ce sera le cas de cette Maison des Droits de la Femme, la première du département destinée à accueillir toute femme en demande d’aide, en situation de vulnérabilité ou victime de violences conjugales.

C’est donc un réseau de partenaires institutionnels et d’associations conventionnées qui assurent au sein de ce lieu des permanences en vue de permettre une prise en charge globale et individualisée, dans une logique d’accompagnement pluridisciplinaire.

La pertinence de cette création, cette volonté de réactivité a reçu le soutien tant de la Région que de l’Etat par le biais de la mobilisation du fonds d’urgence Quartiers solidaires.

Le lieu se veut ouvert à toutes celles se trouvant en situation d’urgence. Et parce que ces moments de vie ne connaissent pas de frontières, la Maison des Droits des femmes et de l'égalité est celle de tout notre territoire.