Notre Ville, HISTOIRE

Lili Rosenberg, citoyenne d’honneur de la Ville de Soissons

Elle avait accepté d’être présente à Soissons à l’occasion de l’inauguration de l’Espace Gisèle Halimi, première Maison de l’Egalité et des droits des femmes du département. Les mots qu’elle a prononcés ce jeudi 25 novembre ont ému profondément. Lili Rosenberg est devenu citoyenne d’honneur de notre ville.

Mis en ligne le

Cela reste un événement rare qui honore une personnalité hors du commun. En 2018, Shirin Ebadi, juriste iranienne prix Nobel de la paix en 2003, et immortalisée avec d’autre grandes figures ayant agi en faveur de la paix à travers l’exposition réalisée par C 215 dans le cellier de Saint-Jean-des-Vignes, avait reçu la même distinction des mains d’Alain Crémont.

Quarante ans plus tôt, en 1963, Rose Dolan, très impliquée dans les actions du Comité américain pour les régions dévastées durant la Première Guerre mondiale et les années qui suivent, fondatrice en 1960 du centre social Saint-Waast, avait également été faite citoyenne d’honneur de notre ville.

 

Sa vie à raconter la Shoah

Lili Rosenberg est aussi une femme de paix. Le 27 octobre 1943, sa famille est arrêtée. 

Au camp de Ravensbrück, au nord de l'Allemagne, elle a pour compagne d’infortune Geneviève de Gaulle-Anthonioz, puis à Bergen-Belsen Anne Frank et Simone Veil.

Libérés par les troupes britanniques, le 15 avril 1945, elle et ses deux frères apprennent que leur père a été fusillé quelques jours avant la libération du camp de Buchenwald. Elle décide alors de consacrer sa vie à raconter la Shoah, les camps de concentration auprès de collégiens et de lycéens, partout en France avec toujours autant d’émotion, sans haine et en convoquant ses souvenirs de petite fille. 

 

La force des mots

Lili Rosenberg continue de considérer que cet engagement pour témoigner est tout à la fois normal et indispensable à ses yeux. Poignante par son humilité, elle a semblé surprise qu’une salle porte son nom au sein de la Maison de l’Egalité et des droits des femmes. Honorée de se voir remettre la médaille d’or de la Ville et de devenir l’une des deux citoyennes d’honneur de notre ville, Lili Rosenberg a d’ores et déjà promis de revenir à Soissons en 2022. En effet, la Ville souhaite organiser à travers la force du témoignage de Lili Rosenberg des actions de sensibilisation notamment auprès des plus jeunes. Parce que les mots qu’elle délivre portent bien plus que le strict récit des livres d’histoire.