ENVIRONNEMENT, Made in SOISSONS, Notre Ville

Les élèves de l’école Ramon plantent le décor de demain

Entre l’Aisne et le boulevard Branly, ce qui fut une décharge est en passe de devenir un espace à belle valeur écologique. Avec joie, les élèves de CM2 de l’école Ramon participent au "plan 1000 arbres" de la municipalité.

Mis en ligne le

Ils étaient attentifs et enthousiastes en ce beau matin de février. En classe auparavant, les élèves de CM2 de l’école Ramon avaient été sensibilisés au rôle essentiel de l’arbre, à sa haute valeur écologique mais aussi au temps long qu’il lui faut pour pousser. 

 

De la fierté

Planter un arbre est toujours un acte fort. Encadrés par les équipes Cadre de vie assurant actuellement la plantation de cette seconde forêt péri-urbaine de Soissons en bordure du quartier Saint-Crépin, chaque enfant a, méthodiquement, planté son arbre. « C’est un peu comme mon premier enfant », a lancé l’un d’eux avec émotion et une grande fierté. Les enfants ont promis de revenir avec leurs enseignants pour constater que leur geste sera en train de porter ses fruits.

 

 

Forêt dense

Que des enfants de Soissons participent activement à la politique menée par la Ville en matière d’environnement pour une ville plus verte tient de l’évidence. Planter aujourd’hui, c’est avoir des arbres demain. En 2020, la municipalité a pris l’engagement de planter 1000 arbres d’ici 2026, chiffre d’ores et déjà très largement dépassé. 

La forêt péri-urbaine est un concept mis au point par le botaniste japonais Myawaki s’appuyant sur un principe de plantation très dense et donc de compétition entre les arbres. 

Avec trois sujets au mètre carré, soit dans le cas de la forêt périurbaine de Saint-Crépin 4680 arbres et 3120 arbustes, ces espaces plantés aujourd’hui seront nos poumons verts de demain.