Habiter

Le prix régional de la construction bois pour l’agence d’architecture et d’urbanisme Pouget-Delasalle

Le 10 juin prochain, l’agence soissonnaise d’architecture Pouget-Delasalle se verra remettre le prix spécial du concours régional de la construction bois. Mieux, ce projet de 45 logements locatifs sociaux à Crouy est porté par Fibois afin de représenter la Région Hauts-de-France lors du Forum Bois Construction à Paris le 16 juillet prochain.

Mis en ligne le

C’est évidemment une grande satisfaction pour celui qui s’est Installé comme architecte libéral en 1982. C’est aussi une fierté que cette mise en avant de notre territoire et la reconnaissance de nos savoir-faire. C’est aussi la preuve concrète d’un engagement fort pour un habitat davantage écoresponsable afin de mieux vivre la ville de demain.

 

Intérêt pour le matériau bois


Jean-Pierre Pouget travaille beaucoup en marchés publics : construction de collèges, lycées, logements sociaux, résidences universitaires, réhabilitations de casernes à Amiens et Châlons-en-Champagne… 

Depuis longtemps, il manifeste dans ses créations architecturales un intérêt affirmé pour le matériau bois. C’est d’autant plus vrai depuis qu’il s’est associé avec Jérôme Delasalle qui a suivi diverses formations dans le domaine de la construction bois.

 

Une belle surprise


Ainsi, en 2016, 50 logements bois sont réalisés par l’agence à Fresnoy-le-Grand, également une vingtaine à Nesles-en-Montagne sur une parcelle entièrement boisée au départ et en tenant compte de cet environnement. Récemment, Jean-Pierre Pouget cite la réalisation du centre de secours et d’incendie intégralement en bois à Braine, Remporter ce concours fut un peu une surprise en concourant face à des agences ayant une grande expérience dans ce type de construction.

C’est aujourd’hui une nouvelle belle surprise d’apprendre que FIBois a choisi un autre projet de l’agence afin de représenter la Région Hauts-de-France lors du Forum Bois Construction qui se déroule à Paris le 16 juillet.   

 

Elément fort du centre-bourg


Auparavant, l’agence Pouget-Delasalle se sera vu remettre le prix du lauréat régional de la construction bois le 10 juin à Amiens. Ce projet, privilégiant des constructions compactes aux lignes épurées, a débuté en 2013 avec l’obtention du concours afin de bâtir 45 logements à Crouy en lieu et place de l’ancienne friche Pecquet-Tesson sur un terrain très pollué et caractérisé par une forte déclivité. 

Ce qui a retenu l’attention du jury de spécialistes, c’est le choix affirmé d’un ensemble conçu comme un écoquartier afin de générer des circulations douces se structurant, en tirant parti de la topographie, autour de deux plateformes, l’une supérieure entièrement réservée aux piétons, la seconde basse accessible aux véhicules visiteurs et aux piétons. 

Livré en 2019, le projet a apporté une réponse adaptée à la requalification du site et au souhait d’un ensemble architectural identifié comme un élément fort du centre-bourg, entre intégration dans son environnement et signature architecturale contemporaine. 

Si le parking constitue un autre élément fort du projet architectural avec un traitement spécifique de la façade en partie basse de type code barre favorisant les transparences dehors/dedans, l’accessibilité PMR de tous les logements ainsi que la compacité des logements afin de satisfaire à de hautes performances énergétiques caractérisent aussi la réalisation. 

 

Performances énergétiques et acoustiques remarquables


Le souhait de répondre aux exigences HQE (haute qualité environnementale) explique ce choix du bois pour proposer une construction conciliant performances énergétiques et acoustiques remarquables, également un excellent rapport qualité/prix au regard de la maintenance et de l’exploitation dans le temps.  

Pour Jean-Pierre Pouget, choisir de construire avec le bois, c’est adopter une attitude architecturale différente. En effet, le bois autorise une préfabrication en usine des éléments de structure et de façade avec incorporation en amont des menuiseries ce qui permet d’optimiser l’étanchéité à l’air et à l’eau, également d’effectuer des visites en atelier de montage afin de vérifier la qualité de mise en œuvre. Contrairement au béton, la pose peut s’effectuer par n’importe quel temps. Enfin, le chantier est bien plus propre, et le bois offre à l’architecte une plus grande souplesse dans le traitement des façades. 

Depuis longtemps, Soissons inspire et continue d’inspirer les grandes signatures architecturales. La réalisation de ces 45 logements en affirmant des valeurs de construction durable et de bien-être contribue aussi à renforcer l’image et l’attractivité de notre territoire.