MUSEE, PATRIMOINE

Durant cette période de confinement, découvrez les collections d’art contemporain du musée de Soissons, à retrouver dès cet été à l’Arsenal ! #2

Mis en ligne le

Aujourd’hui, admirons « Soissons 1 (Arsenal) » (2005) de Georges Rousse.


En 2005, à l’invitation du musée de Soissons, Georges Rousse réalise une de ses créations in situ dans une partie de l’Arsenal qui n’était pas encore aménagée en espace d’exposition. Le public pouvait alors admirer ce grand disque noir peint en trompe-l’œil à même les murs et sur le sol, qui semblait flotter dans les airs.

 

La photographie conservée aux musées de Soissons a été prise par l’artiste en 2005 et est aujourd’hui le seul témoignage de cette œuvre éphémère. Celle-ci est caractéristique de sa pratique qui consiste à intervenir par la peinture dans des bâtiments à l’abandon ou en attente de travaux. La photographie vient figer dans le temps cette création observée selon le point de vue unique de l’appareil photographique. Par cette intervention, Rousse manipule le réel autant qu’il perturbe le spectateur, en fusionnant l’espace architectural et la surface fictive créée par la peinture.