Economie et emploi

Déclaration de revenus en ligne : la minute pratique

D'ici 2019, l'ensemble des foyers fiscaux devra déclarer ses revenus en ligne.

Mis en ligne le

D'ici 2019, l’ensemble des foyers fiscaux devra déclarer ses revenus en ligne.

Et le prélèvement à la source sera mis en place au 1er janvier*.

Pour vous informer sur la déclaration de leurs revenus en ligne (mode d’emploi, confidentialité, calendrier…) et sur le prélèvement à la source, voici une série de 6 vidéos présentée sous la forme de questions/réponses, et réalisés à l’initiative du Ministère de l’Action et des Comptes Publics et de l’Institut national de la consommation (INC).

*Plus d’infos sur le site impots.gouv.fr

1. Comment faire pour déclarer mes revenus par internet ? La réponse de Rémi Galerne - responsable fonctionnel du service de déclaration des revenus en ligne, Direction générale des Finances publiques

  • Sur le site impots.gouv.fr, cliquez sur la rubrique « Votre espace particulier ».
  • Prenez votre dernière déclaration de revenus car vous aurez besoin d’indiquer votre numéro fiscal composé de 13 chiffres, votre numéro d’accès en ligne composé de 7 chiffres, ainsi que votre revenu fiscal de référence qui se trouve sur votre dernier avis d’impôt sur le revenu dans le cadre « Vos références ».
  • Puis choisissez votre mot de passe et inscrivez votre adresse email.
  • Depuis votre accès particulier, accédez à votre déclaration en ligne. Elle est pré-remplie. Vérifiez vos informations personnelles et vos revenus afin de les modifier si nécessaire. Tout est récapitulé à la fin du formulaire.
  • Pour la valider, signez-la en cliquant sur le bouton prévu à cet effet. Vous recevrez ensuite dans votre messagerie électronique une preuve de votre dépôt. Vous n’avez pas besoin d’envoyer de justificatifs.
  • Si vous constatez une erreur, vous pouvez modifier jusqu’à votre date butoir.

 

Qui est concerné par la déclaration en ligne des revenus ?  La réponse de Rémi Galerne - responsable fonctionnel du service de déclaration des revenus en ligne, Direction générale des Finances publiques

En 2017, plus de 20 millions de contribuables ont déclaré leurs revenus en ligne sur le site impots.gouv.fr. Pour cette année 2018, vous devrez obligatoirement effectuer votre déclaration en ligne si, d’une part, votre résidence principale est équipée d’un accès à internet et si, d’autre part, votre revenu fiscal de référence en 2016 était supérieur à 15 000 euros.

D’ici 2019, la déclaration en ligne des revenus concernera également l’ensemble des contribuables, sauf ceux qui ne sont pas équipés d’un accès internet depuis leur domicile principal.

Si vous rencontrez une difficulté pour utiliser le service de déclaration en ligne, vous pouvez continuer de déposer une déclaration papier.

A noter : déclarer vos revenus en ligne vous permet de bénéficier de délais supplémentaires. Et n’oubliez pas, vous pouvez retrouver toutes les informations sur votre déclaration de revenus en ligne en vous connectant sur le site impot.gouv.fr. 

3. Qu’est-ce que ça change de faire sa déclaration de revenus en ligne ? La réponse de Rémi Galerne - responsable fonctionnel du service de déclaration des revenus en ligne, Direction générale des Finances publiques

En déclarant en ligne vos revenus, vous bénéficiez d’un délai supplémentaire par rapport à la déclaration papier. La date limite de dépôt varie selon le département de votre résidence. Pour les personnes vivant dans les départements 1 à 19, ce sera le 22 mai.

Votre déclaration en ligne est pré-remplie. Il vous suffit de vérifier vos informations personnelles et le montant de vos revenus afin de les modifier si nécessaire. Vous connaîtrez immédiatement le montant estimatif de votre impôt.

Via votre espace particulier, vous pouvez imprimer l’accusé de réception de votre démarche. N’envoyez pas vos justificatifs mais conservez-les.

Si vous constatez une erreur, il est possible de modifier votre saisie jusqu’à la date butoir.

Déclarer ses revenus en ligne, c’est être éco-responsable ! Vous n’avez plus besoin d’affranchir un courrier ou de vous rendre dans un Centre des Finances Publiques. Mais c’est surtout simple et sûr !

4. Est-ce que la déclaration en ligne est vraiment sûre et confidentielle ? La réponse de Rémi Galerne - responsable fonctionnel du service de déclaration des revenus en ligne, Direction générale des Finances publiques

 

Soyez rassurés, le site impots.gouv.fr est un service sécurisé, accessible 24 h sur 24, 7 jours sur 7.

Lors de la création de votre espace particulier, vous devez indiquer votre numéro fiscal, votre numéro d’accès en ligne ainsi que votre revenu fiscal de référence.

Ensuite, vous devez choisir votre mot de passe et renseigner une adresse email. Ces démarches attestent de la sûreté de votre déclaration en ligne. Lors des connexions suivantes, vous aurez besoin uniquement de votre numéro fiscal et de votre mot de passe. De plus, grâce au cryptage des données, la confidentialité est assurée. Il n’y a pas de risque de perte ou de vol de vos données personnelles. Vos données sont destinées uniquement au service des impôts.

Cependant, vous devez rester vigilant et faire attention au hameçonnage. En effet, l’administration fiscale ne vous demandera jamais par email votre numéro de carte bancaire ou des précisions sur votre situation.

 

5. Comment gérer son prélèvement à la source ? La réponse de Marie-Gabrielle Fournet - adjointe à la direction de projet prélèvement à la source, Direction générale des Finances publiques

Dès le 1er janvier 2019, l’impôt sur le revenu sera prélevé directement à la source, c’est-à-dire prélevé de vos salaires, de votre pension de retraite ou de vos allocations chômage. Un service internet vous permettra de gérer ce prélèvement à la source.

Après la signature de votre déclaration de revenus en ligne, une fenêtre apparaîtra dans laquelle on vous proposera si vous voulez ou non adapter votre prélèvement à la source. Si vous cliquez sur l’onglet « Oui, je veux adapter mon prélèvement », vous serez dirigé sur ce nouveau service « Gérer mon prélèvement à la source » ! C’est à cet endroit que vous avez la possibilité, si vous le souhaitez, d’opter pour le taux individualisé.

Vous pourrez également opter pour la non transmission de votre taux à votre collecteur. Dans ce cas, il  n’aura pas connaissance de votre taux de prélèvement à la source. Il appliquera alors un taux non personnalisé, c’est-à-dire un taux proportionnel à votre revenu et calculé pour une personne célibataire. Attention, dans ce cas, votre situation familiale ne sera pas prise en compte, et vous aurez potentiellement un complément d’impôt à payer auprès de l’administration fiscale directement. 

6. Comment adapter son taux de prélèvement ? La réponse de Marie-Gabrielle Fournet - adjointe à la direction de projet prélèvement à la source, Direction générale des Finances publiques

Dès le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source sera mis en place. Et vous n’avez rien à faire. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez adapter votre taux de prélèvement à votre situation personnelle. Par exemple, si vous êtes marié, vous pouvez opter pour un taux individualisé dans le cas où il existe une différence de revenus entre vous et votre conjoint. Vous pourrez donc choisir entre le taux de vote foyer ou un taux individualisé.

Quel que soit votre choix, l’administration fiscale transmettra votre taux à votre collecteur, uniquement votre taux. Ne vous inquiétez pas, ce taux ne donne pas de véritables informations sur votre niveau de revenu. En effet, un même taux peut correspondre à une très grande diversité de situations. 90 % des Français ont d’ailleurs un taux compris entre 0 et 10 %.

En savoir plus sur le site impots.gouv.fr