SENIORS, ENTRAIDE

Bien vieillir à Soissons : garder le contact avec les seniors isolés

Face à l’isolement des seniors, l’OPAL en partenariat avec le CCAS de la Ville de Soissons et l’association « au bout du fil » ont signé une convention visant à mettre en place un dispositif d’écoute. Des bénévoles de l’association « au bout du fil » prendront régulièrement contact avec ces seniors pour simplement échanger et leur proposer de participer à des ateliers à distance.

Mis en ligne le

A Soissons, près de 3000 personnes âgées de 60 ans et plus sont isolées de leur famille et de leurs amis. Parmi elles, certaines sont dans un isolement extrême et ne rencontrent quasiment jamais ou très rarement d’autres personnes.

Afin de lutter contre ce phénomène, l’OPAL et le CCAS de la ville de Soissons ont signé une convention avec l’association « Au bout du fil ». Cette convention définit le cadre dans lequel les bénévoles de l’association contacteront les seniors, afin de leur proposer, dans un premier temps, un simple temps d’échange.

Signature de la convention Salon d’honneur de la mairie de Soissons, le vendredi 18 février 2022 :

Jean-Denis Mège, Directeur Général de l’OPAL, Freddy Grzeziczak, Président de l’OPAL,
Alain Crémont, Maire de Soissons et Arnaud Brodzki représentant l’association « Au bout du fil ». 

Au-delà d’un simple échange téléphonique, les bénévoles pourront dans un second temps proposer aux seniors de participer à des conférences téléphoniques ou à des ateliers en visio sur des thématiques diverses qui peuvent les aider au quotidien. Adopter les bons gestes et bonnes postures, garder la forme avec une nutrition équilibrée ou encore travailler sa mémoire… Autant de sujets qui pourront être abordés pour améliorer le quotidien des seniors.
L’isolement peut avoir de lourdes conséquences sur l’état physique et psychologique d’une personne. 

Bien vieillir à Soissons 

La municipalité est déjà engagée dans une démarche active pour faire de Soissons une ville amie des aînés. Cela se concrétise notamment par des actions de proximité menées par le CCAS pour lutter contre l'isolement et créer du lien entre les seniors. Si les traditionnels repas seniors et journées soleil ont dû être annulées depuis le début de la pandémie, les services de la ville ont tenu à conserver un lien fort en créant par exemple un guide des activités seniors ou une gazette d'information, la revue "Part'Age" qui contient notamment des bons ouvrant droit à des réductions chez les commerçants Soissonnais. La ville a aussi renforcé ses actions de solidarité intergénérationnelles mises en place notamment grâce aux jeunes volontaires engagés en service civique qui assurent des visites de convivialité chez les seniors les plus isolés. 

L’OPAL est aussi engagé dans une démarche du « bien-vieillir chez soi » pour ses locataires. Le bailleur social voit dans ce dispositif un complément à ce qui a déjà été mis en place avec OPAL’Adapt Seniors. En effet, les locataires ayant besoin d’adaptation dans leur logement pour pouvoir continuer à y vivre sans difficulté (par ex : remplacement d’une baignoire par une douche), peuvent contacter l’OPAL pour faire une demande de travaux. Pris en charge par l’OPAL, ces travaux évitent bien souvent aux personnes concernées de déménager. Ils leur permettent de rester dans leur logement, leur résidence, leur quartier où ils ont leurs habitudes.


Au total, 1 100 locataires de l’OPAL sur la commune de Soissons, tous âgés de plus de 60 ans, pourront être contactés par l’association.


Rompre l’isolement, avoir une oreille attentive, c’est ce qui permet à chacun d’avancer au mieux dans l’âge en améliorant son quotidien.

Télécharger la plaquette